100 % déconnecté:

12h15: Magali a enchaîné les rendez-vous à une vitesse supersonique. Avec le temps, elle a appris à faire trois choses à la fois. Écouter en hochant gravement la tête, parler avec conviction du prochain forum interdépartemental pour l’emploi et compter les minutes qui la séparent de la pause déjeuner. Elle attaque frénétiquement son hamburger. Jean-Pierre la dévisage en souriant.
-Début de journée difficile?
-T’as pas idée! J’aurais bien besoin de Superman là!
-Pas besoin de Superman quand on est déjà une Superwoman!
Magali reste stupéfaite. C’est le premier mot gentil qu’elle entend depuis des semaines. Les larmes menacent d’inonder son visage, alors elle éponge ses yeux avec une serviette, prétextant une allergie à ces foutus additifs alimentaires.
Juste avant l’arrivée toute en nuances de Mireille…
-Ils m’ont encore achevée ce matin! Je suis pas assistante sociale moi! Et le grand manitou qui organise encore une réunion cet aprèm! J’en peux plus!
Magali était au moins d’accord sur le dernier point.
-T’en est où de tes dossiers Mag? On est évalué le mois prochain alors je mets le paquet pour que le grand blond avec une chaussette noire me fiche la paix.
Ah Mireille et ses références d’un autre temps…Quoique le qualificatif correspondrait bien à Thomas, leur directeur de service bien-aimé….
Franchement Mireille, à 18 mois de la retraite, tu pourrais peut être un peu déconnecter, non? Jean-Pierre , la voix du bon sens….A propos, en jetant un coup d’œil à mes dossiers, j’ai remarqué qu’une de mes demandeuses d’emploi a candidaté à une annonce une peu suspecte, du style « recherche hôtesse d’accueil, bonne présentation exigée, mensurations 90-60-90 appréciées, disponibilité jour et nuit souhaitée ». A votre avis les filles, est-ce-que je devrais le signaler et si oui à qui?
-Laisse tomber, des offres d’emploi bizarres, t’en rencontreras toutes les semaines alors si, en plus, tu dois te farcir la caboche avec, tu vas pas faire long feu ici…
Magali, quant à elle, reste silencieuse. Des remontées, elle en a fait, par centaines même, pour un résultat toujours similaire. Un vide abyssal…
Et puis elle pense à cette femme qui risque de se retrouver dans une situation embarrassante, à la sollicitude de Jean-Pierre, à l’indifférence de Mireille…
– Contacte cette personne pour lui expliquer que tu soupçonnes une offre malhonnête, ensuite tu envoies un message à Thomas avec le numéro de l’offre. Tu peux me le mettre en copie…
Jean-Pierre lui jette un regard soulagé. Elle-même se sent soulagée…

A suivre…

Green Fairy

NB: Ceci est une fiction.

Author Green Fairy

More posts by Green Fairy

Leave a Reply