Le temps s’est suspendu….Juste un instant… Un instant qui s’est étiré de longues heures…De longues heures qui se sont achevées avec un goût de cendres. Un coup de poignard…Ephémère est la stupéfaction, effroyable est la douleur…Car la pierre n’est pas ce visage glacial qui divise, elle incarne cette bienveillance universelle qui veut que chaque personne visitant Notre Dame de Paris en ressorte l’âme empreinte d’espoir pour l’humanité.

La religion a tout et rien à y voir. Il ne s’agit pas de catholiques, de musulmans, de juifs, d’hindous….Il ne s’agit pas de communautés religieuses mais bien de cette foi fraternelle qui unit tous les individus. Car humains nous sommes, partageant les épreuves et les périls de la vie, éprouvant le malheur de nos semblables, parfois nous sacrifiant pour le bien d’autrui. Souvent aussi, nous nous égarons sur des chemins sombres mais du plus profond des ténèbres peut jaillir cette lumière réconfortante, synonyme d’espérance. Personne ne peut tuer la lumière.

Notre Dame de Paris vit dans nos cœurs. C’est la colonne vertébrale de tout un peuple, le poumon quand nous manquons d’oxygène, le sang quand notre âme est anémiée…

Sublimée par les plus belles pages de la littérature française, Notre Dame de Paris est bien une superhéroïne des temps modernes. Grâce à elle, l’humanité peut affronter les pires drames, soulever des montagnes et se relever du désastre. Oui, malgré la fatalité qui la frappe, Notre Dame rayonne encore et pour toujours.

Green Fairy

Se voir
Next Post

Author Green Fairy

More posts by Green Fairy

Leave a Reply