Fourrer son nez dans ses affaires,
Ravaler sa langue de vipère et apprendre à se taire,
Car l’odeur des ragots et leurs surenchères
Provoquent irritations et larmoiements dans les chaumières.
Dans un climat délétère,
Fermer sa boîte à camenbert !

C’est moins compliqué que ça en à l’air.

A conseiller à toutes les commères.

Patty

Author Auteur Invité

More posts by Auteur Invité

Leave a Reply