L’arbre de vie, je le regarde à son tronc

C’est un joli pied de nez qu’il fut la voûte cet été

Le trait d’union et la clé du partage

Il nous a confiné à l’ombre de nos divergences, il nous a rassemblé

Tournant autour de lui au rythme du cadran

il a su me rendre fou de ma terre, de mes sœurs, des étoiles, de toi

Il a puisé dans mes yeux et je l’ai contemplé

Scruter les centaines de feuilles comme je regarde la nuit, sereinement

J’attends aussi le frémissement, mais je redoute le moment de l’étoile filante

On la voit et on se lasse, on rentre au chaud

Vers d’autres rêves que l’inconscient échafaude

Je veux alors repousser l’instant, et remettre ma chance à plus tard

Attendre indéfiniment

 

Sam Lebrave

plage etc
Next Post

Author Sam Lebrave

More posts by Sam Lebrave

Leave a Reply