Égoïsme et l’esprit du trop

Il t’en veut, il digère jamais et toujours sur ton dos. Passes une semaine en paix, non tiraillé, mais revient pour un rien et se cramponne à la peau.

Il te ronge, te heurte et agresse. Main tendue à la tête érudite, il attend le moment précis et jette la parole qui transperce

Il te susurre, te vampirise et il ment. Et troque aisément un masque de réalité promettant les feux de Venise pour une gueule de bois mémorable, accélération soudaine des cernes, sans discernement

Il te fixe, te détiens et te serre. Idée morne qui t’a traversée, une enclume. Toute preuve pourra montrer le contraire, tu ne sauras t’en défaire!

Sam Lebrave

Illustration avec un peu plus de légèreté: Bernard des « Bronzés font du ski ». Car tout le monde le sait, « quel est le plus gros défaut de Bernard, Il est égoïste »

Author Sam Lebrave

More posts by Sam Lebrave

Leave a Reply