Cheville tordue; tordue, l’articulation fragile sur laquelle chaque pas repose.

Cheville tordue pour pieds affamés, l’articulation trop faible sur laquelle tous les voyages commencent. Cheville tordue, comme un lien fichu entre le haut et le bas, entre le poids et l’avancée, entre le chemin et la tête. Cheville tordue, tendue comme un fil fin, pendu du sentiment lourd aux pieds qui volent quand ils marchent.

Ce tout petit trait d’union, gonflé comme un oignon, plein comme un œuf, de mes regrets et de l’eau qui passe, -ce trait d’union est un point quand il se brise. Une parenthèse dans les blessures, un caillou dans la chaussure…

Cheville tordue; tordue, la fille qui marche dessus.

Valériane Des Voiles

Author Valériane Des Voiles

More posts by Valériane Des Voiles

Leave a Reply