Ce miroir qui la dévisage,
comment pourrait-elle y faire face?
Elle presse son dos contre le mur,
se débat contre un ennemi invisible.
La tempête qui se déchaîne,
ne pourra l’empêcher de sombrer,
dans l’abîme des corps déchirés.

La douleur qui brûle ses entrailles,
cet homme qui afflige son corps,
sans pitié la punit,
d’une faute qu’elle n’a pas commise.
Il meurtrit sa chair intime,
jusque dans les tréfonds de l’abjection,
son esprit périt dans une lente agonie,
rampant dans une parodie de supplication.

Ce miroir qui la dévisage,
comment pourrait-elle y faire face?

La honte, ce poison glacé,
qui coule dans ses veines,
à présent se déverse, 
de ses poignets tailladés,
nourrissant la terre affamée,
de souffrance jamais pardonnée.

Purification de l’être malfaisant,
qui l’a indélébilement souillée,
de la noirceur de son âme,
jamais plus elle ne pourra faire face.
Elle s’est débattue contre l’inéluctable,
maintenant elle s’abandonne à la mort,
libre et sans remords.

Green Fairy

 

 

 

 

Égoïsme
Next Post

Author Green Fairy

More posts by Green Fairy

Join the discussion One Comment

Leave a Reply