Inspirer ta vie à chaque bouffée,
Me rapprocher un peu plus du paradis,
Sécher les larmes qui souillent ma dignité,
Scarifier la souffrance pour que jamais,
Elle ne s’éprenne du cœur dépecé,
Que tu as piétiné sans pitié,

Aide moi à oublier ma fée brune,

Ton auréole qui danse dans le brouillard,
Réminiscence de notre passé,
Du bonheur d’être deux,
Ne reste que le souvenir glacé,
Des cendres dans l’âtre désincarné,
Chimères mensongères de ce qui a été,

Ma fée brune aide moi,
À fuir le chagrin qui ruisselle,
Car pour ce soir encore,
Tu seras ma seule compagne,
Délivre moi de mon angoisse,

Pourquoi me trahis-tu mon aimée,
Pourquoi refuses tu le réconfort,
À un homme qui t’implore?
Ma fée brune ne m’abandonne pas ,

Toi qui a bafoué mes sentiments,
Pour te réfugier dans l’oisiveté,
A la vierge éplorée tu as joué,
Mais ne te dérobe pas,
Car la fatalité elle aussi te frappera,

Courir sous la mitraille,
Déverser mes entrailles,
Rencontrer la muraille,
Douleur mitoyenne des corps célestes,

Ma fée brune, pardonne à l’homme sa faiblesse, 
Car d’avoir cru l’Amour éternel, 
Il a brûlé tes ailes.

Green Fairy

Author Green Fairy

More posts by Green Fairy

Join the discussion One Comment

  • Hélène dit :

    Cette fée brune et mystérieuse me fascine et les évocations si profondes de cette poésie me touchent au fond du coeur et touchent mon âme, comme un chant qui nous habite et dont on n’arrive plus à se défaire. Quelle magie et quelle beauté! Green Fairy tu es fée et une enchanteresse!

Leave a Reply