La recette présente un niveau de difficulté important pour qui n’est pas aisé.
Car, dans un premier temps, il faut pouvoir faire son beurre,
Ce qui peut être déjà un défit en période de vache maigre.
Pour ensuite pouvoir enrichir la saveur du pauvre légume.
Certains dégustent de toutes les manières,
Alors que d’autres connaissent bien la recette et l’utilise à l’envers
En trempant l’épinard dans le beurre,
ce qui semble-t-il , donne matière à s’engraisser.
Tout est une question d’équilibre

Patty

Agen
Next Post

Author Auteur Invité

More posts by Auteur Invité

Leave a Reply