Rencontre avec un homme en mouvement

Nullepart toutprès est inclassable, et c’est une raison en soi suffisante pour que j’ai envie de t’en parler. C’est un homme sensible qui m’expose ses travaux, avec la flamme tranquille d’une rivière. Il y a quelque chose de subtil et de mesuré dans sa manière d’être en verve. Il parle sincèrement ; il est réfléchi ; il cherche, au fil de la discussion, une manière de me parler de son art qui soit juste, sans se soumettre à une étiquette. Je sens bien qu’il veut m’aider à écrire quelque chose de cohérent tout en chérissant le libre, l’ouvert, le vague peut-être, parce que lui seul permet au possible de dépasser nos prévisions, et à une certaine forme de beauté de naître.

-« je commence par le geste » me dit-il. Et en voyant ses dessins, il me semble que le geste est essentiellement musical. C’est le geste d’un compositeur, qui pose ensuite ses mots comme des notes. La mélodie des couleurs évoque sans limiter, et laisse à qui la regarde le soin de l’entendre vraiment. Le sens poétique des phrases incomplètes qu’ajoute l’artiste à ses dessins participe de la même liberté. Une liberté offerte.

-« Cependant, il m’arrive parfois, plus rarement, de commencer par l’écriture. C’est une approche qui m’est moins « naturelle », mais que j’explore aussi – pas dans le but de faire un « effort », plus pour le côté expérimentation. Et surtout, quand jaillit un texte qui me plaît, si court soit-il, je suis porté par le désir d’en faire un poème graphique. Par exemple, cela a été le cas pour « Le miroir ou l’empreinte », dont j’avais fait quelques essais sur mon carnet, avant d’arriver à la version graphique qui m’a semblé la plus aboutie, publiée sur Instagram. »

-« Comme la mer, mes dessins sont vides et pleins en même temps ». Nulle part tout près a quelque chose du haïku humain. Ses œuvres se nourrissent de sa vie faite aussi de chant improvisé, de danse, de photographies de l’instant et du regard, du mouvement et du risque.
Il fallait bien cela pour créer de telles compositions. C’est la création, peut-être, qui est à la fois nulle part et tout près.

Un grand merci à cet artiste qui ose faire bouger les lignes,
Et à toi lecteur de ces lignes.

Valériane Des Voiles

illustration: l’une des œuvres de Nulle part tout près! Pour en découvrir d’autres, tu peux te rendre sur son Instagram en suivant le lien ci dessous

@nullepart_toutpres

 

Author Valériane Des Voiles

More posts by Valériane Des Voiles

Leave a Reply