Stessy est modèle, Frantz est photographe.

Stessy cherche la performance, et ne prends pas la pose pour vos yeux, mais pour sa peau. Frantz cherche la rencontre, et ne fige pas l’image pour se montrer, mais pour regarder. Tous les deux ont, à leur façon, une expérience de la limite à dévoiler.

Pendant que je les questionne, ils se regardent, et se posent peut-être l’un à l’autre d’autres questions que je n’entends pas. Frantz fume sans avoir l’air de trop y penser, pendant que justement, il pense trop à autre chose. Stessy fume avec grâce une cigarette qui pourrait être une extension de ses mains ou de ses poumons. On ne pourrait dire qui se consume. Tout deux s’expriment avec délicatesse, sincérité et humilité. Trop modestes pour se dire artistes, je crois qu’ils le sont pourtant. 

La preuve par leurs mots. 

VDV: « Qui du photographe, du modèle ou du spectateur a le pouvoir sur l’image? »

F: « Les trois! Le photographe essaye de créer ou de faire ressortir une émotion, un sentiment ou une atmosphère. Il a ce pouvoir là. Le modèle y prend part, et d’autant plus lorsqu’il a son univers, comme Stessy. La personne qui regarde la photo a le pouvoir d’aimer ou de ne pas aimer, bien sûr, mais au-delà de cela, elle a le pouvoir de voir quelque chose dans la photo. Moi je ne légende pas mes photos, et j’aime que chacun y voit ce qu’il aime. Par la photo, le photographe a peut-être le pouvoir de faire réfléchir les gens… »

S: « Oui les trois ont un pouvoir. Le modèle a celui d’exprimer des émotions. Le photographe capte ce moment. Le spectateur assiste au résultat de la rencontre du photographe et du modèle. J’aime quand la photo déclenche une sensation chez le spectateur, qu’elle soit bonne ou mauvaise, et qu’elle ne le laisse pas indifférent. »

F: « Mais en fait ce terme de « pouvoir » n’est peut-être pas adapté: je ne sais pas si c’est une question de pouvoir…Ou alors, en un sens,dans notre cas, Stessy et moi avons le pouvoir! Parce qu’on fait ce qu’on aime et que le regard des autres est secondaire, même s’il est toujours très agréable de voir son travail apprécié. Stessy et moi avons le pouvoir de faire la photo. On crée à deux! La seule façon en ce sens, pour le spectateur d’avoir du pouvoir serait de quitter son statut, et qu’il nous rejoigne dans la photo! »

VDV: « L’image en elle-même a-t-elle un rôle spécifique? »

S: « Pour moi le plus important, ce n’est pas l’image; c’est le moment du shooting. Quand la photo apparaît, je suis contente si le résultat est celui que je recherchais, mais ce n’est pas le moment clé. L’instant fort est celui de la performance et de la pose; j’ai un parcours un peu différent…La photo m’aide à m’accepter; cela peut paraître étrange, mais poser est ma seule façon de m’exprimer. Le froid, la douleur, ou la nudité sur un shooting me permettent de me sentir vivante. La nudité, selon moi, n’est pas subversive! C’est le regard des autres qui la rend subversive, alors qu’elle est naturelle! la nudité est devenue une force, parce que je sais que je suis capable de le faire. »

F: « Pour moi, l’image n’a pas de pouvoir. Je fais de la photo pour être proche des gens avec qui je travaille. Ce que j’aime, c’est l’intime. Pour répondre aussi à ce que dit Stessy, je me mets, en un sens, à nu aussi, pour qu’une confiance absolue existe entre photographe et modèle. Les émotions et le ressenti s’expriment justement en dépassant le cadre de la nudité. Je veux que sur la photo, ce soit la personne qui apparaisse. Je ne sais pas si cela se voit, mais j’aime établir une complicité, et connaître le modèle. Je cherche une rencontre avant tout. J’aime rencontrer des univers différents du mien et avoir des retours du modèle. Je crois qu’on ne cherche pas à être « photographe » ou « modèle »; ce sont des rôles. On cherche à faire ce qu’on aime! »

Stessy et Frantz  mettent un peu de leur personne dans ce qu’ils créent…et c’est peut-être ce qui fait l’artiste.

Valériane des Voiles

pour consulter le book de Stessy: http://www.stessy.book.fr/

pour connaître les travaux de Frantz: https://www.facebook.com/profile.php?id=100010951339029&fref=ts

 

Author Valériane Des Voiles

More posts by Valériane Des Voiles

Join the discussion One Comment

Leave a Reply