Voix de ténor brutal et balafré.
-« Déclenchement des quadrivecteurs énergie impulsion ? »

Voix fluette de jouvenceau joufflu.
-« OK ! »

-« Activation du réacteur convexe à ondes chimériques ? »

-« OK ! »

-« Vérification de la porte opposée ? »

La voix fluette s’accompagne maintenant de petites foulées malhabiles qui résonnent dans le vaisseau métallique.
-« OK ! »

-« Serrage de la chevillette et de la bobinette ? »

-« Euh…OK ! »

La grosse voix tremble d’émotion, au moment de presser sur un énorme bouton orange, qui clignote plus encore que la boucle d’oreille que portait Michou le soir de Noël.
-« Passage dans l’hyper espace… »

Ils passent donc dans l’hyper espace…la voûte étoilée devient courbe, puis dense, puis éblouissante. Un grand flash blanc puis plus rien.
Le petit équipage retient son souffle.
Retrouvant peu à peu la vue, ils s’ébaubissent devant le spectacle grandiose d’une galaxie.

-« c’est bon mon Capitaine ! La galaxie Raphi est en vue ! », dit le second sur un ton aussi neutre que s’il venait de lire une blague carambar.

-« Putain de merde Bobby », lâche le capitaine, halluciné et euphorique. « Ouvre bien tes mirettes et tes esgourdes : aujourd’hui est un grand jour ! ».
Il saisit son second morveux et lui secoue vigoureusement les allumettes qui lui servent d’épaules. « Ça fait des années qu’on la cherche cette galaxie ! Et les trésors qu’elle contient sauveront le monde, moi je te le dis !!! ». Le Capitaine exulte.
« Tu piges Bobby ?! »
Bobby fait de son mieux pour avoir l’air de comprendre. Et quand il fait celui qui comprend, il fronce les sourcils. Et quand il fronce les sourcils, il a l’air d’un bébé Shar Peï. Mignon quoi. Mais pas spécialement vif. Le Capitaine le regarde. Désespère. Et sauve les meubles.
« Toi et ta trogne, aujourd’hui, vous rentrez dans l’histoire ! Alors tâche de pas faire le con ! ».
Le Capitaine sait que ce ne sera pas facile.

Une heure lumière plus tard…

Le Capitaine, étonnamment très élégant dans son costume d’officier de la Worldwide Spaceship Cie, et Bobby, étonnamment comme d’habitude, se tiennent tout droit devant l’hologramme du conseil des 12.

Une lolita mégalomane siège au milieu de la table oblongue et semble être la présidente de cette assemblée.
Elle s’adresse au Capitaine en pointant vers lui son doigt de gamine pré pubère.

-« Au Rapport !! Vite !
Avez-vous pu interroger Raphi ? »

-« oui ! Enfin…elle nous a parlé. »

-« Vous n’aviez pas la liste des questions à poser ? »

-« si…mais…euh…c’était comme si Raphi savait déjà ce qu’il fallait nous dire…Elle a pris le contrôle… »

-« umpf ! Vous êtes des nazes.
Insérez vos puces mnésiques dans la borne holographique. Nous, les 12, verrons bien s’il y a quelque chose à en tirer. »

Le Capitaine et le jeune Bobby s’avancent et déposent de minuscules fusibles dans le tiroir de la borne. Il s’illumine. Un grésillement résonne, s’affaiblit et se transforme en voix.

Le capitaine : « Ô Raphi, qui est tu et d’où viens-tu ? »

Raphi, d’une voix qui a toujours l’air de se marrer : « J’ai des origines asiatiques ! Tu te souviens sans doute des rouleaux de printemps que je t’ai cuisiné la dernière fois !! »

Le capitaine hoche la tête et salive. Il se ressaisit et poursuit son enquête : « Ô Raphi, que fais-tu ? »

Raphi : « J’ai fait une fac de socio, et j’ai adoré ça ! J’ai eu comme un déclic au cours de mes études…La vie passe vite et il faut faire ce qu’on aime ! Je n’avais pas envie de m’enfermer dans un quotidien de routine. »
Voyant le capitaine manipuler maladroitement une liste de questions qu’il ne parvient pas à relire, elle poursuit, pour l’aider, parce qu’elle a le cœur sur la main.
« J’ai pu faire mon mémoire sur la BD, parce que cet univers m’a toujours passionné. Plus jeune, je voulais être journaliste ou faire quelque chose en rapport avec le dessin. Et finalement, je suis journaliste en bande dessinée…. A l’Avis des bulles, je fais ce que j’aime et avec une certaine liberté en plus !
La canne ? C’est un copain qui m’y a emmenée la première fois. J’ai tout de suite accroché. Je cherchais un sport de combat, mais je ne voulais pas me prendre la tête avec un art martial, et tout le cérémonial qui va avec.
Grâce à la canne, j’ai découvert l’escrime artistique. Ça permet de faire des spectacles ! C’est du sport intensif ! Je me suis blessée aux côtes la semaine dernière : un lancier gascon m’a chargée !

Bobby écarquille les yeux pour la première fois depuis qu’il est au service du capitaine. Quelque chose, dans son esprit, s’allume. Un lancier gascon !?!? Devant ses yeux ordinaires défilent toutes les images extraordinaires de ce que peut être un lancier gascon. Même les blessures de Raphi sont géniales ! Avide de découvrir d’autres morceaux de bravoure, il lui demande quelle est cette marque sur son avant-bras.

Raphi : « ah : ça ?! Je me suis brulée en moulant des pintes en sucre ! Pour qu’on puisse se les éclater dans la tronche sans se blesser ! Il faut encore que je moule une bouteille…
C’est mon autre passion. Quand j’ai du temps libre, je fabrique des accessoires pour nos spectacles, ou bien des répliques d’armes et d’armures de l’univers geek. C’est ma principale source d’inspiration ! Geek de mère en fille ! Avec ma mère on a installé un super pc dans l’atelier : elle se fait les ongles en regardant ses séries sur un écran, pendant que je peux afficher mes armes sur l’autre ! »

Bobby, de nouveau, imagine. (Personne ne croyait ça possible !) Il imagine l’atelier Raphi comme un bureau de la NASA dans les années 80.

Le capitaine, hypnotisé : « Ô Raphi ! Délivre nous ton message pour sauver l’espèce humaine ! »

Raphi, logique : « Faut pas se laisser emmerder ! »

Raphi a livré son message de paix et de vérité avec dans les yeux cent cinquante étoiles. Cette nana brille ! Un genre de nouvelle énergie, pas fossile du tout, qui réchauffe et qui a un petit effet hilarant.
C’est sûr, avec ça, on pourrait sauver la planète !

 

 Valériane Des Voiles

Pour jeter un œil aux articles de Raphi et de ses amis amateurs de BD: http://avisdesbulles.com/

Pour rêver devant es créations de Raphi: https://www.facebook.com/raphicorp/

Pour se battre avec classe à la canne: https://www.facebook.com/canne.de.combat.pessac/?fref=ts

ou avec style à l’escrime artistique: https://www.facebook.com/lysleopard/?fref=ts

Pour suivre les pérégrinations tavernesque de la pinte en sucre : https://www.facebook.com/DeVoltesEtDAssauts/

Et pour découvrir enfin les planches et les récits de Raphi Herself: http://leblogderaphi.com/[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Author Valériane Des Voiles

More posts by Valériane Des Voiles

Join the discussion One Comment

  • Romain dit :

    Tout ce bon sucre gaspillé! Le syndicat national des victimes de crises d’hypoglycémie ne vous salue pas Raphi!
    La prochaine fois, faîtes vos pintes en céleri!

Leave a Reply