Chère Mademoiselle Valériane Desvoiles,

Suite à votre article en date du 7 juin, je me devais de réagir face à ces attaques parfaitement inqualifiables à l’encontre du PDG-ranium Suprême. Je m’émeus en effet de votre manque de considération à notre égard et m’étonne de votre peu de reconnaissance envers ceux qui font briller notre planète.

Car oui, Mademoiselle, instruire ainsi à charge est parfaitement diffamatoire. Non satisfaite de nous dénigrer, vous nous accusez de déni de démocratie envers nos employés. Mais la vérité est bien celle ci: Quelle légitimé le petit personnel a t-il pour ainsi bloquer nos usines ou s’opposer aux licenciements? La réponse est aucune! Il est uniquement motivé par l’égoïsme alors que le PDG-ranium Suprême leur a fourni des moyens confortables d’existence. En fait et place de la gratitude légitime attendue, il s’enlise dans une contestation qui ne mérite aucune considération.
Le petit personnel est bien petit, tant par son état d’esprit que sa vision de l’avenir. Au lieu de sacrifier aux profits, il humilie ce noble idéal dans des manifestations publiques visant à déstabiliser la douce harmonie de la main invisible.

Pour autant, nous ne sommes pas dépourvus d’humanité. Nous sommes toujours prêts à tendre la main, en accordant de généreuses indemnités d’un mois de salaire aux licenciés et des tickets restaurant aux plus nécessiteux d’entre eux. Contrairement à vos allégations, nous aimons l’homme. Mais chacun doit savoir rester à sa place.
Il nous revient de diriger le monde et d’asservir les travailleurs au capitalisme. Car seul le capitalisme sauvera l’humanité. Libérée de toutes émotions, celle-ci pourra forger une nouvelle civilisation forte et puissante, capable de concurrencer les civilisations extraterrestres dont la menace se fait plus pressante chaque jour. Vous complaisant dans une idéologie d’un autre temps, vous avez consciencieusement éludé, Mademoiselle, les grands enjeux auxquels est confronté le PDG-ranium Suprême.

Dans l’attente de vos excuses publiques,

Votre très estimé mégalomaniaque PDG Didier, Président du PDG-ranium Suprême

PS: Dans le cas contraire, nous serions dans la désagréable obligation de vous convoquer au bureau des vérités à inculquer.

Author Green Fairy

More posts by Green Fairy

Leave a Reply